L’humanité n’a cessé d’inventer des outils d’aide à la marche pour assister grands et petits en phase d’apprentissage ou de réapprentissage de cette activité. Cela commence avec ces cerceaux à roulettes nommés « youpalas » qui, apportant au jeune enfant placé au milieu soutien et équilibre, favorisent ses progrès en toute sécurité. Avant eux, et déjà au XVe siècle, on avait des trotteurs (en Suisse le « tinbétin »), cadre léger à roulettes dans lequel on plaçait l’enfant. Du fait de leur commodité ces appareils se sont largement répandus en Europe dans les années 60. Ils sont cependant interdits au Canada depuis 2004 au motif que leur usage trop intensif pourrait retarder l’acquisition de la marche.

deambulateurs-2-ou-4-roues

Pour les personnes ayant du mal à marcher ou ayant besoin de se rééduquer à le faire, la médecine a mis au point des déambulateurs. Qui a été immobilisé longtemps (à la suite d’un coma par exemple), peut avoir besoin de « refaire ses muscles » avant de retrouver autonomie et stabilité. En utilisant un de nos déambulateurs (voir notre rayon sur ce lien), il pourra se réapproprier la marche de manière efficace et sécuritaire parce que ces appareils sont très stables et pour la plupart dotés d’un siège sur lequel s’assoir quand la fatigue est trop grande.

Pour plus de confort, certains modèles sont dotés de 4 roues (comme celui que l’on peut voir en suivant ce lien : http://www.robe-materiel-medical.com/materiel-medical-Deambulateur+4+roues+Delta-DEAM254.html ) en plus de leur siège de repos et de leur panier de transport…

Edito

Partageons nos engagements pour le matériel médical !

Vous proposer un matériel médical de qualité répondant à votre besoin, accessible à tous et au coût le plus abordable, telle est notre projet !
Au service de toutes les professions de santé, des patients et des malades, nous sommes à votre disposition pour répondre à toutes vos demandes.

Nous vous souhaitons une très bonne expérience partagée sur notre blog dédié à tous les domaines du matériel médical .

Très bonne visite.

Antoine CHONION-ROBE

Président